top of page
  • greveetudianteenvi

Soumission du MÉPACQ

Inégalités et climat déréglé

C’est assez !



L’actualité des dernières années nous montrent clairement que les inégalités augmentent à travers le monde : hausse de l’inflation, augmentation de l’itinérance, crise du logement, insécurité alimentaire, des riches encore plus riches, etc. En plus de cette crise des inégalités, la crise climatique ne peut plus être ignorée et s'accélère : sécheresse, feux de forêt, inondation, canicule, pandémie, etc. Loin d’être séparées et indépendantes, ces deux crises sont liées.


En ce sens nos revendications sont :

  1. Bannir les énergies fossiles d’ici 2030, autant en termes de production, de transformation, d’exportation que d’importation en s’assurant d’une transition juste et inclusive pour les communautés et les travailleuses et travailleurs

Les énergies fossiles ont été créées sur des milliards d’années, elles sont non renouvelables. Pour les obtenir, on doit brûler un matériau (pétrole, charbon ou gaz naturel, par exemple). Leur production, transformation, importation, exportation et leur utilisation émettent des gaz à effet de serre (GES) qui causent le réchauffement climatique. Il faut limiter les GES pour éviter une catastrophe climatique. Pour y arriver, la planète doit éliminer ses GES d’ici 2030. Pour y arriver il faut prendre des moyens drastiques et ambitieux, d’où l’idée de les bannir.



  1. Taxer massivement la richesse et réinvestir massivement dans le filet social, afin d’assurer des conditions de vie décentes pour toutes et tous.

Après plus de 40 ans de coupures dans les services publics et les programmes sociaux, notre filet social ne nous permet pas de faire face aux crises qu'elles soient sanitaires ou climatiques. De nombreuses personnes n’ont aucune marge de manœuvre pour vivre de façon convenable. Bannir les énergies fossiles représente un grand virage. Il faut éviter que les personnes les plus vulnérables soient les plus désavantagées par cette décision. Il est urgent d’avoir une fiscalité, donc des taxes et des impôts, qui répartissent la richesse. Allons chercher l’argent où il y en a et investissons-la dans le filet social!


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page