top of page
  • greveetudianteenvi

Soumission du Collectif de convergence citoyenne Ahuntsic-Cartierville

Propositions qui concernent le secteur de l’éducation


· Proposition préalable :

Attendu que le réchauffement climatique touche et touchera plus fortement les couches de la société les plus pauvres et les plus vulnérables ;

Attendu que les iniquités sociales sont perpétuées et aggravées par un système d’éducation publique déficient ;

Attendu que c’est par l’éducation que peuvent advenir des changements sociaux durables ;

Exiger le refinancement substantiel du système d’éducation publique et l’abolition du système d’éducation à trois vitesses.

· Inclure dans les programmes des cours sur l’écocitoyenneté au primaire et au secondaire et, pour ce faire, fournir des ressources financières, matérielles et pédagogiques ainsi que des formations aux enseignants. En collaboration étroite avec les acteurs de l’éducation (populaire autonome, communautaire, autochtone, scolaire, collégiale, universitaire) et de la formation continue en milieu de travail, développer et mettre en œuvre une stratégie d’éducation et de mobilisation à l’intention des citoyens et citoyennes de tous âges, des leaders et d’influenceurs de tous les milieux, des fonctionnaires, des élus et élues de tous les paliers de gouvernement.

· Créer un Comité Justice climatique dans chaque établissement scolaire, incluant des membres de tous les personnels (enseignant, de soutien, de la direction, etc.), des parents et des élèves.

· Exiger que tous les bâtiments scolaires et gouvernementaux du Québec soient carboneutres et dotés d’un système de ventilation adéquat d’ici 2030.


Propositions qui concernent les ressources naturelles


· Rejet de tout projet d’extraction, de transport, de traitement ou d’utilisation des énergies fossiles et de toute nouvelle infrastructure qui encouragerait leur consommation, comme les autoroutes et les aéroports, incluant Bay du Nord et le 3e lien.

· Reconnaître que l’eau, la terre et l’air appartiennent au bien commun et protéger ces ressources vitales par une législation stricte.

· Redonner le pouvoir de protection du sous-sol aux citoyens.

· Abolir le régime fiscal qui protège les activités de l’industrie minière, lesquelles touchent plus particulièrement les territoires autochtones. Exiger le plein respect des droits énoncés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples autochtones dans la planification et la mise en œuvre de la transition, incluant le droit au consentement préalable, libre et éclairé.


Propositions qui concernent le transport


· Renoncer immédiatement au projet de 3e lien.

· Taxer davantage les véhicules automobiles en fonction de la quantité de CO2 par km parcouru, et ce, afin de s’harmoniser avec les politiques les plus progressistes en la matière. La taxation serait modulée selon des critères déterminés (la région, le nombre d’enfants et l’emploi du propriétaire, etc.).

· Utiliser les sommes perçues grâce à cette taxe afin de bonifier l’offre de transports en commun.

· Afin de réduire les émissions de GES et le parc automobile, offrir un système de transport en commun gratuit dans les grands centres urbains d’ici 2025, puis sur l’ensemble du territoire du Québec d’ici 2030.

· Éliminer toutes les subventions dans le secteur des énergies fossiles.


Autres propositions


· Adopter une loi qui oblige le gouvernement du Québec de respecter ses engagements pris dans le cadre de rencontres internationales sur le climat.

· Rendre illégales toutes les pratiques d’obsolescence programmée et imposer la séparabilité des appareils (électriques, électroniques et électroménagers, entre autres).





32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page