top of page
  • greveetudianteenvi

Soumission de Florence Lorimier-Dugas

1. Je pense qu'on devrait soumettre aux élites politiques un regroupement de toutes les revendications, un peu comme ce qu'ont fait les patriotes avec les «92 résolutions».

Je propose ça parce que j'ai entendu beaucoup d'idées de revendications et j'ai l'impression qu'elles méritent toutes d'être réalisées. Qu'elles doivent toutes être réalisées si on veut freiner le réchauffement climatique à temps. J'ai peur qu'en se limitant à une seule revendication, aussi bonne qu'elle soit, on ne participe qu'à «réformer» en superficie un système (capitaliste) qui continuera de détruire la planète. Il est impossible de régler l'urgence climatique avec une seule revendication. Pour inverser le réchauffement climatique, il faudrait révolutionner notre mode de vie, notre société (♯ décroissance). Bref, pour ce faire, il faut changer toutes les sphères de notre vie (transport, travail, consommation, loisirs, énergie...). Se limiter à changer une seule des sphères avec une seule revendication serait à mon avis absurde.

D'autre part, si jamais le gouvernement acceptait de réaliser la seule revendication choisie, on risque de voir toute la mobilisation bâtie pour la GGI se dégonfler, alors qu'on serait loin d'avoir obtenu ce qu'on voulait (c'est-à-dire résorber à la crise climatique). On retournerait à nos petites vies et la planète se réchaufferait encore sans cesse... Il faut penser d'ailleurs au bilan de 2012: le gouvernement a reculé, certes, mais les frais de scolarité augmentent toujours... Il faut éviter de reproduire l'erreur d'avoir une revendication trop précise et circonstancielle.

Enfin, rien n'empêche de cibler certaines revendications clés (pour les communications, entre autres) parmi l'ensemble qui forment le mémoire. Ces revendications seraient les principales mentionnées quand on fait de la mob, sur les affiches, en manif, avec les médias. Mais, on exigerait aux élites politiques l'ensemble des revendications du mémoire. Ainsi, on peut tout de même mobiliser un large éventail de gens facilement, mais on ne laisse rien derrière.

2. Voici une idée de revendication à ajouter enfin: établir un réseau public de transport ferroviaire (de passagers et de marchandises) qui relirait toutes les municipalités du Québec (incluant les régions) d'ici 2030.




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page